Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 12:17
Boutique Hôetl 10/24 : Question de débit
Qui calcule dans les hôtels le volume d'eau nécessaire à la piscine ?
Suivant les arrivées, les masses corporelles ne sont pas identiques. La corpulence d'un allemand n'est pas celle d'un espagnol donc le volume d'eau déplacé n'est pas le même. Je suis persuadé qu'il y a un gars au service technique qui doit mesurer et calculer tout cela selon le taux d'occupation des chambre et de ses nationalités.
Vous ne vous posez jamais de questions à la con vous ?
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 10:01
Boutique Hôtel 9/24  : Dans les rues commerçantes
 
Dans les rues commerçantes qui descendent au port, entre plusieurs cafés et bars qui crachent de la musique, deux boutiques de fringues côte à côte.
L'une ne propose que des polos bleu marine ou rouge assortis aux pantalons de toile épaisse. L'autre propose une multitude de tee-shirt de couleurs et de marque. Je rentre dans les deux : un polo classique coûte trois fois moins cher qu'un tee-shirt bariolé avec en grosse lettre le nom de la marque.
Je trouve que quand même c'est cher que de vouloir paraître cool! Je comprend pourquoi ceux qui sont habillés classique ont un patrimoine plus important que ceux qui sont habillés en tee-shirt moderne !
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 07:48
Boutique Hôtel 8/24 : Lu dans le Matricule des Anges
Lu dans le magazine Le Matricule des Anges des extraits d'une nouvelle traduction de Cavafy : " Mien, tien, nous n'avons jamais été nôtre".
C'est sans doute là le nœud du problème, des couples. La notion du "nous" , notion abstraite alors que secrètement on vit dans l'imaginaire du fusionnel.
Trop chaud pour penser, prendre une douche et musarder sur le port.
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 08:34
Boutique Hôtel 7/24 Le brexit
Le brexit
Le gros monsieur anglais pousse sa chaine bruyamment et fait tomber sa serviette. Il se rend au buffet en y marchant dessus. Revenu à sa place il la cherche, peste qu'elle soit tombée.
Je me dis que les anglais ont traité l'Europe comme leur serviette de table : une fois servie, on la jette et on s'aperçoit par la suite qu'elle est quand même indispensable.
Moi j'dis ça mais, je n'en pense rien...
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 06:51

Résultat d’images pour Allongé sur le transat

Allongé sur le transat
Allongé sur le transat , je m'ennuie de ce soleil brûlant . Pour m'occuper , je pense au travail, au bureau, aux collègues, aux dossiers qui seront laissés en souffrance en attendant mon retour. J'ai fait soudain la gueule et faire la gueule donne de l'importance, ça donne l'air affairé, même en vacances. Faire la gueule ça donne de l'importance, la pesanteur du monde tout entier dans un rictus. Je sais à cet instant précis que je plombe volontairement mes vacances. Soyons léger, la gravité est le bonheur des imbéciles.
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 16:30

Résultat d’images pour maitre nageur

Maître-nageur
Il me semble que si j'avais un métier d'urgence et à la fois d'attente, je passerai mon temps à lire. Mais me vient une question : si une noyade intervient avant la fin de ma page, que fait-il privilégier ? La lecture ou le nageur en difficulté ?
Tout dépend du livre bien sûr !
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 22:21
Il plonge dans l'eau
Il plonge dans l'eau sans bruit. Je ne sais pas comment il s'y prend, mais il rentre dans l'eau comme un dauphin. Cela me rappelle bien des choses...
Il rentrait lui aussi avec fluidité dans la piscine. Moi , quand j'y rentrait, tout éclaboussait. Je mimais une noyade pour m'offrir le luxe de le prendre par les épaules. Il aurait dû normalement faire volte face et , par jeux, remonter , j'aurais alors laissé glisser mains le long de son corps. Mais au contraire il se laissait couler et remonter à la surface plus loin. Il riait. Et cet été là, j'en étais éperdument amoureux.
Voila ce que me raconte la piscine le premier jour.
 
 
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 06:54

Boutique Hotel 1/24 : le départ

Nuit
Nuit agitée, j'aime savoir où je suis. L'arrivée tardive, un club sandwich dans le frigidaire, le bar fermé, le balcon plongé dans l'obscurité. Je défait ma valise, je m'installe. J'allume la télé : pas de chaînes française. Tant mieux. Je vais pouvoir commencer à voyager. Demain il fera jour, demain j'irai tout de suite à la piscine.
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 13:42

Boutique Hotel 1/24 : le départ

Sur la route
J'arrive de nuit avec des centaines d'autres passagers de charters. Envie d'être seul tout à coup, je regrette mon choix. Mais mon hôtel est situé sur la côte nord, plus sauvage. Un taxi m'y amène avec trois autres touristes. Je respire. Les autres s'engouffrent dans des bus affrétés, direction les plages du sud avec du sable blanc et fin.
La nuit nous enveloppe et je tente de deviner la route. Pas de lumière, pas d'habitations pour dessiner une carte même éphémère.
C'est sur, j'ai raté mon premier dîner à l'hôtel.. Font ch... ces tour opérator
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 06:13
Boutique Hotel 1/24 : le départ
Dans la salle d'embarquement
 
Nous passons notre temps à essayer de bien vivre en attendant la mort qui arrivera toujours trop vite. Et au jour fatidique, nous trouvons cela injuste et effrayant. En fait, ce qu'il faudrait faire, c'est de se débarrasser de la peur de la mort en abandonnant nos désirs. C'est l'attachement à nos désirs qui nous maintiennent en vie, la peur du vide est la peur de céder, de perdre. Les désirs restent en bas,  et nous, notre chemin de vie nous embarque vers le haut.
Je me dis tout ça avant de monter dans l'avion, parce que j'ai peur de l'avion. Je pense à la mort à chaque fois, je la brave par une fausse désinvolture teintée de détachement. Mais je reste au fond de moi sûr que ce ne sera pas pour ce coup-ci puisque je pars en vacances!
Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens