Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 06:04
Des ricochets sur la Dordogne

De passage chez des amis habitant un petit village qui surplombe la Dordogne, j’ai appris aux enfants à faire des ricochets : choisir un galet bien rond, suffisamment plat, se placer face à l’eau et le geste du poignet pour les envoyer loin et horizontalement pour espérer les fameux ricochets.

Rassurez-vous, au bout de 5 minutes, les enfants ne m’écoutaient plus..

Diffuser des infos sur la sortie de mon livre est envoyer des galets dans l’eau en espérant des ricochets. A chaque personne ayant reçu cette info, j’espère un retour, un petit mot, un « partage » ou un « j’aime » sur les réseaux sociaux.

Mais voilà, quand mon info ne rencontre pas la surface plane pour une raison ou une autre, mon attente se heurte à un mur de silence incompréhensible. Sans exiger une adhésion démesuré à l’actualité qui me touche, mon égo, mon « je » , mon éternel compagnon « moi » s’émeut de cette offense.

Si on sait que le mot, le verbe, la parole, est créatrice d’action ou matérialise une pensée, le silence est une arme redoutable . Redoutable dans le sens où notre intellect se nourrie de spéculation pour en extraire la logique de toutes choses qui nous entourent et que ce silence opère dans une zone nébuleuse qu’on appelle le non-dit.

Faut-il alors provoquer la parole, « rentrer dedans » comme on dit ou faut-il s’en moquer quitte à entretenir une confusion ?

Lâcheté quotidienne, j’opte pour la seconde. Avec une nuance, presque indécelable qui a pourtant son importance : je n’élude pas la question, je m’enlève de la question, je me soustrait à la problématique.

Après tout, les enfants au bord de la Dordogne n’espéraient-ils peut être pas faire de ricochets, mais seulement jeter des pierre dans l’eau, un jeux tout bête qui ne requiert que l’amusement et aucune espérance. Car plus on espère, plus on est sujet à la désespérance. Jouir de ce que l’on n’attend pas, est sans doute une bonne philosophie.

Et puis, si je décide d'acte gratuit, pourquoi attendre un retour ?

Après tout, nous sommes différents, nous répondons donc tous à notre manière et pas comme nous le souhaiterions.

Mais bon, quand je jette des galets bien ronds et bien plats, j’espère autant de ricochets que d’écho lorsque je porte mes mains à hauteur de ma bouche et crie désespérément au pied d’une montagne : « ohé ! y-a quelqu’un ? «

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens