Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 09:08
J'ai décidé de vous quitter

Tous les grands de ce monde nous quittent un à un en ce mois de janvier : Ettore Scola, David Bowie, Michel Tournier, Courrèges etc… Tous passent à la postérité. Et moi alors ?

Moi aussi j’ai droit à mon quart d’heure de gloire comme le proposait Andy Warhol…. Alors j’ai décidé de mourir. Ma décision est prise et depuis que je suis né, je sens qu’un jour ça va arriver.

Un article de laurent Kupferman me plairait pour annoncer ma disparition. On lirait des extraits de mes livres ( ou de mon blog) à la médiathèque de Bagnols sur Cèze, à l’école Républicaine et Laïque d’Orsan, on rappellerait que sur ces bancs j’ai commis mes premières fautes d’orthographes. Dans certains lieux sordides ( les « annexes lucratives du sexe » comme les nommaient D. Fernandez dans » La gloire du Paria ») , une simple affichette au-dessus des toilettes : ici, Christian a connu ses plus beaux râteaux. Une plaque sur la jetée de Bénodet : en 1998, Christian est tombé amoureux de la Bretagne….

Ou bien, consécration suprême : Philippe Benhamou sort « Christian Dorsan pour les nuls »

Mais ceci n’est qu’une projection de mon égo et de mon manque d’imagination. Comment concevoir la mort si nous n’avons que des références de vivant ? Croire que c’est un sommeil semble illusoire car d’un sommeil on se réveille. L’existence n’est qu’une onde, une vibration qui rencontre la matière finalement. Je ne suis pas une émotion , je peux susciter une émotion, mais je ne suis pas celle-ci. Et comment croire que ma mort susciterait autant d’émotion que cela ? Quelques mots sur mon mur de Facebook ( je lirai ça si ils ont une connexion là-haut …) ? Des suicides de fans comme pour Rudolph Valentino ?

Dans les années 60/70, les rockeurs mourraient d’overdose , les actrices se suicidaient … Aujourd’hui, les artistes meurent de vieillesse. Alors comment faire pour faire comme eux tout en se différenciant ? Je suis pressé d’avoir du succès mais pressé aussi d’en profiter, donc pas mourir tout de suite. Mais pas trop vieux non plus pour que je me souvienne d’avoir du succès( Alzheimer est farceur) .

Pas trop pressé aussi de voir de plus près le paradis, car avec mon sens de l’orientation, je serai capable de me tromper de paradis !

Alors je vais attendre, à défaut d’être célébré, je serai vivant.

Et comme dit le héros de « Pas de repos pour les braves » de Alain Guiraudie : « Mourir, c’est qu’il peut m’arriver de meilleurs à la fin de ma vie »

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens