Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 18:08

Cette chanson était plus gai que moi en boite…..

Quand nous partions avec D., il fallait toujours s’arrêter devant un petit bouiboui qui se trouvait derrière la mairie d’Avignon au début de la descente dans la virgule . Il saluait la maman d’un jeune homme décédé du Sida. Il était grand, l’air toujours intimidé, portait un foulard de soie autour du cou et s’habillait « à l’ancienne ». Il relevait une mèche blonde de devant ses yeux, ne dansait jamais . Ces année-là, étaient une hécatombe.

Les Parfums de sa vie, chanson d’Art Mengo était un incontournable de cette boite, cette mélodie lente était finalement était le reflet de l’époque.

Et il me reviens en mémoire :

G. était assis tout au fond de la salle, la dernière place du bar ; il scrutait les entrées à la recherche d’un visage connu. Il était décharné : une minuscule peau blanche enveloppait son squelette et seuls ses yeux bleus était une preuve de vie, ils étaient clairs, chaleureux, comme lors de notre rencontre. Il m’a étreint longuement, nous avons parlé longuement, il souriait d’un large sourire, comme quelqu’un d’heureux. Il ne m’a pas parlé de ses traitements, il m’a simplement dit qu’il avait une permission de l’hôpital. Je me rappelais des médicaments dissimulés dans l’armoire à pharmacie de sa salle de bain, derrière des produits cosmétique. Et il y avait ces regards fuyants, de simples hochements de tête pour le saluer. Il faisait un effort colossal pour se tenir droit.

On m’a demandé quand il est parti : « tu l’as embrassé ? T’as pas peur d’attraper le Sida ? ».

Je ne m’étais même pas posé la question, pour tout dire ce n’était pas le Sida que j’ai embrassé ce soir-là, mais G. ….et ce fut la dernière fois.

Les Parfums de sa vie, c’est aussi ce souvenir-là.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens