Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 10:23

Avril était doux, et nous avions ouvert à demi la fenêtre pour sentir un léger courant d’air et chasser les odeurs de fumée de cigarette.

Je t’ai pris la main , sans parler, j’ai remonté mes doigts le long de ton bras. Ta peau était douce, lisse, transparente. Je n’ai jamais plus retrouvé cette douceur après, jamais plus. L’air diffusait autours de nous des parfums de printemps, dans l’air tout paraissait immobile. Nous vivions un moment hors du temps, en apesanteur même si mon cœur battait trop fort pour ne pas l’entendre et me ramener sur terre.

Et j’ai effleuré ta joue, comme on caresse une fleur, avec soin. Et mon visage s’est approché du tien , je sentais ta respiration lente et impatiente, presque à l’arrêt.

Et ce fut le goût de tes lèvres sur le miennes, quelque de chose de chaud, quelque chose qui ne ressemblait à rien d’autre, le début d’une autre aventure qui rendait fragile notre histoire.

Et cette musique en sourdine de Klaus Nomi que nous écoutions en boucle : I wasting my time….

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens