Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 17:48
Pensée du vendredi...

Existe-t-il une conscience universelle ? La barbarie que nous voyons trop souvent sur nos écrans pose fatalement cette question. Je me souviens d’avoir vu dans Les Rois Maudits cette scène où deux frères sont condamnés à être exécutés en place publique dans d’atroces souffrances. J’étais effrayé d’entendre les supplices qu’ils allaient subir et eux, acceptaient depuis leur cellule, cette fin épouvantable. Pour alléger ma peur, je pensais que si eux acceptaient cette torture, c’est qu’ils avaient conscience d’avoir mal agi ou tout simplement, qu’avant, du temps des Rois Maudits, on était un peu plus courageux.

Avec deux guerres mondiale, l’émergence du pacifisme, l’éclatement des blocs, internet, je pensais que la conscience de l’autre était acquise. Cette idée que chaque humain est identique à moi, c’est à dire être capable de ressentir les même joies que moi, les mêmes peines et donc les même douleurs.

Et voilà que sur nos écrans, on peut voir un triste spectacle de haine et de barbarie. L’enfant que je reste et qui a à peine grandi, ne pense plus naïvement que la douleur n’est pas équivalente d’un individu à un autre . Certes, nous avons un degré plus ou moins élevé mais ceci pour les bobos, mais pas lorsque on égorge ou qu’on brûle vif . Cette conscience de la douleur que je peux éprouver pour autrui, mon prochain, est-elle elle, équivalente et partagée par tous ? Les spectateurs de ces actes horribles doivent être révoltés et traumatisés de voir ça, sans doute ont-ils peur et sont-ils contraints d’y assister sous peine d’y passer à leur tour ; mais les acteurs ? Ceux qui ont décidé de se délester de leur conscience au nom d’un idéal, que pensent-ils vraiment dans le fond de leur cœur ? Sont –ils comme moi ou différent-ils réellement parce qu’ils n’ont pas les mêmes références que moi ?

La conscience n’est pas une affaire de culture, de foi ou de territoire mais elle est soumise, bafouée, lorsque elle s’efface au profit d’une autorité sur laquelle on se repose tout entier, quitte à perdre cette part d’humanité qui est , elle, universelle.

La barbarie, la peur : une bonne foi pour tous, une bonne fois pour toute.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens