Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 11:49
Quand on perd tout, que reste-t-il ?

Quand on perd tout, que reste-t-il ?

Le triste fat divers du Grand  Synthé nous donne une réponse malheureuse ; quand on perd tout, il reste encore le sentiment que quand on n’est plus personne, il reste qu’on cherche toujours à appartenir à quelque chose pour être quelqu’un.

Dans la misère, l’insécurité, la faim et après avoir traversé une partie de la Terre pour se retrouver en France, voilà qu’un rixe entre irakiens et afghans a détruit un camp de réfugiés. Quand on n’a plus rien , il reste encore un soupçon de « isme » qui balaye la solidarité qui incombe à la précarité . Je pensais que lorsqu’on est dans la misère, le pays d’origine , la religion, les idées politiques étaient de moindre importance. Quand on n’est plus rien, la colère se nourri d’identité nationale, de fanatisme, toutes formes de « isme » est une cause de nationalisme, et tout nationalisme conduit à la guerre.

C’est triste de constater que le ventre affamé ne soit pas plus fort que l’orgueil. Il n'y a aucune fierté de défendre sa propre misère.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens