Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 08:00
L'homme est une fonction contre nature...

Quand on parle de la Nature, on pense d’abord aux plantes, aux animaux ou autre organismes
vivants. On ne pense jamais que l’homme, fait partie intégrante de la nature car il est constitué
de matière. L’homme, est issu d’une longue évolution qu’il doit à la nature… jusqu’à
l’émergence de sa conscience et du désir de se détacher de celle qui fut sa nourrice.
Dans le Talmud, on trouve l’histoire du Golem, première être artificiel, personnage fait de
glaise qui se devait d’assister son créateur. Plus proche de nous, le plus célèbre peut-être,
Frankenstein, monstre sorti de l’imagination de Mary Shelley en 1818. La création d’un
homme ou d’une femme sans avoir recours à la nature fascine les êtres humains car la nature
impose une loi des plus radicale : celle du temps. Nous sommes soumis à ce qui est
putréfaction e et la mort nous contingente dans une vision rétrécit de l’univers ou de la vie
elle-même. Qui n’a jamais rêvé d’une vie immortelle à la Higlander ou d’un ersatz qui
vieillirait à notre place comme Dorian Gray ?
Apparaissent alors dans le fantasme ou l’imaginaire des héros qui transgressent les lois de la
nature : les figures de la Mythologie, les super héros chez Marvel , les X-Men … mais là
encore, ce sont des héros qui ont une origine en dehors de la nature ou une entité divine. Les
progrès de la science et des technologies, vont révolutionner l’idée du héros : puisque notre
corps meurt un peu chaque jour, créons des outils de substitution.
Ainsi né le transhumanisme : la technologie pour combattre le vieillissement et la mort. Plus
besoin d’un fantasme de héros immortel, demain, nous serons tous débarrassés de ce handicap
de la condition humaine.
Quand on parle de Nature, on parle d’espèce, de quantité : une forêt est décrite dans son
ensemble et non plante par plante, animal par animal etc… la Nature est à prendre dans son
ensemble, une entité qui a de multiple petites entités et qui s’auto-gèrent, qui sont
interdépendantes. Mais pour l’homme, il en est tout à fait autrement : c’est l’individu qui
prime et non le groupe. La nature se développe parce qu’elle est diverse, l’homme tend lui à
se normaliser. La Nature s’étend grâce à tous les organismes qui la composent. L’homme lui
préfère être seul et ne dépendre de personne. Là où la nature a besoin du « nous », l’homme
oppose le «  je ». .
Le transhumanisme est une transgression égotique de l’homme qui souhaite échapper à sa
condition. L’émergence d’une idéologie de désir de posséder et du paraître favorise le
transhumanisme : il substitut la qualité de vie au désir de quantité. L’homme hybride de
demain dont Steeve Austin ou Super Jaimie sont les Lucie , ne fera plus partie de la Nature et
si l’Homme ne meurt pas, démultiplié , aura t-il encore sa place dans ce monde ?
Et sin on ne meurt plus, que vont devenir nos assassins, nos maris jaloux, nos espions tueurs ?
Que deviendra L’INDIC si l’assassinat n’a plus de fonction ?

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens