Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 12:41

A t-on besoin de son contraire pour apprécier ce que l'on a ?

Dimanche de Pâques, un prêtre, exalté, disait à la télé qu'il fallait " être crucifié pour ressusciter".

index-copie-1

A t-on besoin de connaître la souffrance pour savourer la rédemption ?

Si je ne suis pas conscient de la lumière qui émane de chaque être, de chaque chose, de chaque lieux, je pourrais expérimenter l'obscurité que rien n'y changerait  : je n'aurais pas le goût de la lumière.

Est-ce l'horreur des guerres ont mis fin à la barbarie ?

Est ce que les tragédies de l'humanité ont mis un terme aux mesquineries du quotidien ?

Si rien n'existe en moi, alors rien n'existera en dehors de moi. Le monde existe en fonction de ce que je suis. Il apporte du relief, de l'écho.

L'extérieur révèle mes angoisses comme mes espérances.

Mai je n'ai pas besoin de connaître la précarité pour apprécier ma sécurité.


Pour répondre à ce prêtre, sans doute sincère, la rédemption se vit par l'amour et uniquement par l'amour qui m'anime.

L'amour ouvre les champs du possible.

Et sans cette ouverture, contraire ou non, il n'y a aucune conscience de ce qui est.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens