Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 08:56

En arrivant au monde, nous avons une dette envers l'humanité.

Je ne parle pas de la dette que l'état doit à ses créanciers et que remboursons avec nos impôts directs ou indirects. Une partie de cette nous revient d'ailleurs car ce qui prélevé et destiné à certains organismes n'est pas restitué dans sa totalité par l'état . Non, ce n'est pas cette dette ci mais ce que nous devons à ce monde pour profiter de notre vie, du cadre dans lequel doit s'épanouir notre vie.

Des siècles de progrès technologique pour arriver à cette modernité, des siècles de pensée pour arriver à une liberté d'esprit, des siècles d'occupation du sol pour arriver à nos villes , nos transports, nos paysages. En naissant nous possédons déjà tout cela. Toute l'évolution humaine est mise à notre disposition. Et c'est en cela que nous en sommes redevables.

Quand aujourd'hui nous parlons de droit et de devoir , nous nous focalisons uniquement sur ceux qui touchent les prestations sociales. Il est certains qu'au cours de notre existence nous ne jouirons pas de tout ce que la vie nous offre ou de toutes les richesses produites dans le monde ou satisfaire les désirs qui nous sont imposés. Pour atténuer l'inégalité de naissance, la société a crée des compensations pour que chacun ait un minima. Le droit, la justice sont une réponse à l'équité de chacun. Mais le Droit entérine un compromis entre deux parties, et ce compromis engage moralement ces deux parties. Aujourd'hui la Loi a remplacé le compromis moral, il faut seulement se conformer à une réglementation truffée d'alinéas, de jurisprudence et de cas particulier etc...Plus le Droit est complexe plus l'engagement moral ou éthique se disloque, se distant jusqu'à rompre quand une loi n'a plus de sens.Et souvent ces lois ou réglementations n'existe que par le résultat d'une politique passagère. Y avoir droit est un droit légal, un peu comme faire ce que l'on veut avec un objet acheté. En plein droit de possession, il n'y a ou il n'y aurai en règle générale rien à redire.

 

Pourquoi mettre la dette humaine, les prestations sociales et le droit sur le même plan me direz-vous. ; c'est que dans ces trois cas nous sommes redevables à la société humaine, à la communauté humaine.

Les devoirs qui découlent du droit sont une contrepartie, un engagement vis à vis de ce que l'on reçoit. Ces devoirs sont un échange entre un ensemble et un individu. Et un échange ça s’enrichit !

C'est cela qui est remis en question souvent dans l'actualité, cette contrepartie d'échange n'est pas respectée et elle met en porte-à-faux ceux qui donnent et ceux qui reçoivent. Cette passivité exaspère et attise le radicalisme sur fond de crise. Cette passivité est aussi une paresse de l'esprit actuel qui n'est basée que sur le financement des biens , des services, des acquis.. L'argent n'a pas besoin de contrepartie car il sert à posséder.

Cette dette humaine et sociale est le résultat de décennie de lutte, d'avancée, de combats . Pour profiter de notre monde nous sommes redevables du passé, de ces héros comme de ces démons, comme de ces morts etc...

Cette dette n'est pas à dilapider mais à transmettre . Et cette transmission ne peut se soustraire à l'enrichissement de l'échange, à tout ce que nous voilons y rajouter. La transmission est présent , préparation du futur.

Et si c'était tout simplement ça le Présent : la conscience d'une transmission permanente entre génération, transmission permanente d'un instant à un autre. Naîtrait l'idée alors que rien ne se possède mais que tout est à enrichir.

 

( d'après note de lecture sur Léon Bourgeois)

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens