Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 12:58

P1020728

Les médias  sont  sous le choc des révélations de la mère de Fiona.

A grands renforts de caméra, de journalistes, on voit ces images de rassemblements spontanés , de dépôts de fleurs ou de lecture de poème au pied de l'immeuble.
Deux réactions identiques mais deux genèses différentes.

La première était celle liée à la peur : la peur de perdre un enfant, l'émotion que suscite la disparition et la peur d'un dénouement tragique.
La deuxième, celle de ce week-end : la trahison, l'émotion que suscite le sentiment de s'être fait avoir

Deux réactions finalement identiques qui sont celles de victimes et ne va au-delà de ce simple constat.
Tout le monde est sur le coup de l'émotion, on plaint, bien sûr Fiona, on est révolté parce que les parents ont menti et surtout nous on menti;  mais personne n'arrive à être au delà de cela.
Cet au-de là cela, c'est que ce n'est pas la peur ni la trahison qui doit nous glacer d'effroi, mais la liberté de l'humain qui peut être un barbare. Personne ne pense que l'être humain peut être le pire comme le meilleur.

On réclamera sans doute sa tête car  nous nous sentons floués par les bourreaux et c'est salutaires parce que nous nous sentons pas solidaires de cette barbarie, nous ne souhaitons pas être assimilés à la même humanité que ces parents-là.

Mais c'est encore de la peur, de l'angoisse, de la projection. Et la peur n'est lié qu'à soi.

La télé nous offre un spectacle dont nous nous goinfrons, et nous nous régalons de voir la mise en scène de nos émotions. Mais rien ne va au de-là de ce simple constat, nous aimons nous voir en douleur, estampillé ' vu à la télé" , mais nous en tirons rien, nous pensons pas au de-là de cette émotion.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens