Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 12:47

P1020728

 

Notre vie matérielle, nécessaire, conditionne notre pensée.

Notre vie spirituelle, essentielle, conditionne notre sensibilité.

Nous avons construit un système de vie complexe qui s'appuie uniquement sur l'aspect matériel de note vie. Aujourd'hui, vivre n'est que posséder, savoir et faire. Et ce monde matériel s'auto-alimente pour que tout notre être ne soit voué qu'au matériel. Il n'y a plus de place, plus de temps, à une quête de soi en-dehors de soi, quasi-mystique, de l'être divin ,donc immortel, que nous sommes.

Si nous considérons que cette partie divine ne disparaît pas avec la mort, nous devons la travailler, l'enrichir pour qu'elle devienne une belle lumière après.....et pendant !

Oui , parce que ce qui nous différencie des autres, ce n'est pas posséder la même chose que les autres, ce n'est pas savoir les même choses que les autres, ce n'est pas faire les même choses que les autres.

Mais c'est uniquement la façon d'être avec ce que je fais, ce que je sais et ce que je possède.

Si j'achète tel produit pour ressembler à telle image, sans intelligence, je ne serais que la surface de cette image, je ne serais que la vanité qi me pousse à correspondre à cette image. Idem pour les idées politique ou religieuse, idem pour une activité qui me donnerait une image d'estime en pensant appartenir à ce cercle « d'initiés » .

Tout est fait dans ce monde pour alimenter ce monde.

Et l'attente du matériel est si grande , si puissante, qu'elle engendre la peur et la frustration.

En effet , aujourd'hui l'offre de la consommation et la crise alimente ces deux réactions ; nous avons de plus en plus peur de perdre ce que nous avons et nous sommes de plus en plus frustrés de ne pas posséder -ou être- ce que le monde nous vend.

 

Posséder, Savoir, Faire, ne sont rien si au fond ils ne sont pas alimentés par une belle âme et non pas par une sombre et sournoise ambition qui n'est , finalement, qu'une réponse à des besoins sans fins.

 

La chute d'Adam est dans le conditionnement de la matière comme unique but et unique moteur de l'humain.

La conscience de cette chute nous laisse cependant entrevoir , comme une chance ou une grande espérance, l'immensité du champ du possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens