Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 13:05

P1020728J’ai fermé ma porte le samedi 19 à 12h pour partir à Barcelone où j’étais attendu à l’aéroport  à 16h30. Je n’arriverai que le dimanche 20 à 13h en gare de Sants…. 25 heures de voyages ! Refouler du comptoir de Vueling car ma pièce d’identité était périmée, je n’avais pas le temps d’être en colère ou d’être furieux , il fallait rapidement trouver une solution, ne pas se laisser aller , dominer par l’émotionnel. Mes quelques jours de silence à la maison ont sans doute contribués à être stable, à me sentir bien et en paix . Vingt-cinq heures sans avoir une seule fois avoir envie d’étrangler le monde entier pour soulager de cette monstruosité qu’on m’infligeait car cette méprise venait avant tout de moi. Comment en vouloir aux autres quand on se sait parfaitement coupable…. Certes, l’excès de zèle des agents de cette compagnie frisent le ridicule et un excès d’autorité rend sans doute toute la responsabilité inhérente à leurs tâches…( laissons faire ma réclamation).

Vingt-cinq en ne pensant à rien, vingt-cinq heures sans me sentir responsable ou coupable, sans en vouloir ni aux autres, ni à moi.

Vingt-cinq heures de zen pour traverser de nuit et par train la France .

Dans des moments de stress, avant, bien avant, je serais retourné chez moi en ne décolérant pas de quinze jours minimum ; mais ces jours de silence à la maison ont su me préserver des problèmes rencontrés pendant ce voyage ( oh, ce n’est pas non-plus une aventure en pleine Amazonie, faut pas exagérer) et m’ont permis de me sentir en paix. Car celui qui est en paix avec lui-même ne peut en aucun cas ressentir de la haine ou de l’agressivité pour autrui.

Puis j’avais un truc : quand dans la nuit on se réveille car le train entre en gare, ou un passager ronfle, sentir un frisson qui part du coccys  pour remonter sur la colonne vertébrale, sentir le frisson se propager le long de soi pour avoir un sentiment d’abandon ; puis cette phrase lu juste avant de partir, récité en mantra : " Je viens de loin, je sais qui je suis et je ne suis pas une vieille âme , j’ai confiance en moi" (Soria Les Clefs)

Rien ne m’affectait, tout s’est bien déroulé…

Je suis arrivé à 13h ; j’été attendu. Le temps de prendre une douche, de me changer et me voilà dans un restaurant entouré d’espagnols pour un anniversaire d’une personne que je ne connais pas.

Là se trouve une vieille dame, Martha, qui me dévisage et au bout de quelques minutes de silence me lance :

« Christian, tienes un corazon sonriando »….

Va falloir que je vous cause de Martha la prochaine fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens