Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 13:00

 

 

P1020728Avant les générations rêvaient du Grand Soir et des Lendemains qui chantent, plus tard c'était Peace and Love.

Maintenant on ne rêve que du cahot. Un électrochoc fait toujours avancer ..oui mais pas pour reprendre le chemin.
Les nouvelles générations souhaitent ont la nostalgie du "c'était mieux avant" qu'ils n'ont pas connu. Ils ont peur de demain car la crise qui s'installe ne trouve , de la part de nos dirigeants, aucune solutions. Pire, l'inéluctable perte de nos avantages annoncée par la droite sera réalisée par la gauche. Ce n'est qu'une question de temps.
Aujourd'hui c'est la peur qui dicte l'idéologie politique et non l’espérance. Rappelons à tous ceux qui veulent une mise à plat des avantages des autres, que eux-aussi perdront leurs avantages.
Le risque que court notre monde est cette continuelle séparation du           " nous" et du "eux".
Tant que l'on ne verra pas l'autre comme étant soi, ou tout simplement un autre soi, le repli identitaire donnera naissance à la haine, le racisme, le rejet. Tant que l'égo sera le centre de tout questionnement et moteur de toute action, alors notre monde reculera, ne profitera que des avancées technique et non humaines.
Regardez la loi sur le Mariage pour tous : N.Sarkozy avait une proposition de campagne en 2007 sur un Contrat d'Union en marie que Coppé a refusé , menaçant d'une fronde des députés. Aujourd'hui,celui qui a refusé pour assoir son autorité, demande, au nom de la paix sociale, cette disposition..... où est l'idéal ? où est le sens ? Cette rivalité a poussé à l'extrême des français dans la rue, les jeunes générations gavée de tweeter et de FB, relayant l'émotionnel et non le rationnel dans d'immondes festivités homophobes.
Coppé contre Sarkozy , ces deux là, il faudrait les marier pour qu'ils nous foutent la paix.

Quel enfants allons nos laisser à notre planète ?

Génération  internet où doit être rapide : imaginez demain une génération impatiente. L'impatience mène à la colère au caprice.  

Génération Face Book où on peut exhiber ses gouts, ses "j’aime/j'aime pas"  sans en assumer ses choix.

Génération réseau sociaux où on manipule les foules aussi rapidement qu'on les abandonne.

Génération consommateur irresponsable qui auront à gérer nos excès de productivité quand les ressources seront épuisées.

Génération dépolitisée qui ouvre des perspectives sans limites à l'arrogance, l’arrivisme et le cynismes des Coppé en herbe et autre droite décomplexée et gauche ré-actionnaire qui ne défend que des acquis qui sont désormais les privilèges des anciens.

Citons Desproges qui , en son temps, écrivait :

"Il se dessine de façon tangible, dans votre génération qui monte, une espèce d’ambition glacée d’arriver par le fric et un mépris cynique de tous les idéaux assez peu compatible avec l’idée qu’on se fait de la jeunesse éternelle génératrice de fougues irréfléchies et de colères gratuites."

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 11:59

P1020728La chute d'Adam nous donne une chance de trouver en nous ce qui nous dépasse.
Attaché de  par sa chute au matériel, à la mort et aux désirs, l'homme reste englué dans la monde de la matière.
Mais la création de ce monde a laissé des indices  sur l'avant de ce monde. Et c'est ainsi que nous pouvons accéder à l'essence de l'être par l'Intention, la Volonté et l'Outil. Ces outils sont des passerelles vers le monde invisible.
A chacun d'entre nous d'entrer dans ce monde grâce à ses outils pour en ressortir le meilleurs.
Mais la chute d'Adam pose une question fondamentale, intrigante et, on peut le dire, jubilatoire :

Ce monde est-il une plénitude ou une punition ?

Vous savez, on a comme tout au long de l'Histoire des questions dualistes fondamentales :
Républicains ou Royalistes, Zahia ou Nabila, le "temple" est ce adapter la muleta au toro ou forcer le toro à la muleta, création ou émanation  ?
Mais sous cette question malicieuse, se cache un secret plus important qu'une réponse : la façon d'aborder notre existence par la découverte de notre essence.
Et l'essence de notre être c'est le Divin qui habite en chacun de nous. Cette part unique qui nous appartient par dénition et pourtant qui est l'identité de tous puisqu'elle converge vers l'intemporalité et l'Unité , hors d'une définition de la différenciation .

Alors dans ce monde où chacun de nous  donnons notre définition, mettons de la plénitude parce que l'on sait fragile l'existence, mettons de la plénitude parce que l'âme en a besoin pour une parfaite réintégration dans le monde d'après.


PS :
Mon ami FB Jean Robert me dirait certainement" ne pas s'attacher à l'histoire de la chute d'Adam par Martinés de Pasqually , mais à la symbolique de cette prévarication"
Rendre l'invisible symbolique, rendre le symbolique visible..... c'est que dans Ker Roin l'oncle indique à Elouan , mais c'est une autre histoire, à découvrir en Juin.

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 13:00

 

IMGP0245

Si j'ai tout compris, il y a les croyants qui pensent qu'on ressuscitera avec notre corps donc il ne faut pas abuser de la chair et les autres qui pensent qu'on ne ressuscite pas et qu'il faut abuser de la chair..

Dans les deux cas, le problème c'est la chair et non la croyance.

Finalement , j'ai pas tout compris.....

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 12:47

P1020728

 

Notre vie matérielle, nécessaire, conditionne notre pensée.

Notre vie spirituelle, essentielle, conditionne notre sensibilité.

Nous avons construit un système de vie complexe qui s'appuie uniquement sur l'aspect matériel de note vie. Aujourd'hui, vivre n'est que posséder, savoir et faire. Et ce monde matériel s'auto-alimente pour que tout notre être ne soit voué qu'au matériel. Il n'y a plus de place, plus de temps, à une quête de soi en-dehors de soi, quasi-mystique, de l'être divin ,donc immortel, que nous sommes.

Si nous considérons que cette partie divine ne disparaît pas avec la mort, nous devons la travailler, l'enrichir pour qu'elle devienne une belle lumière après.....et pendant !

Oui , parce que ce qui nous différencie des autres, ce n'est pas posséder la même chose que les autres, ce n'est pas savoir les même choses que les autres, ce n'est pas faire les même choses que les autres.

Mais c'est uniquement la façon d'être avec ce que je fais, ce que je sais et ce que je possède.

Si j'achète tel produit pour ressembler à telle image, sans intelligence, je ne serais que la surface de cette image, je ne serais que la vanité qi me pousse à correspondre à cette image. Idem pour les idées politique ou religieuse, idem pour une activité qui me donnerait une image d'estime en pensant appartenir à ce cercle « d'initiés » .

Tout est fait dans ce monde pour alimenter ce monde.

Et l'attente du matériel est si grande , si puissante, qu'elle engendre la peur et la frustration.

En effet , aujourd'hui l'offre de la consommation et la crise alimente ces deux réactions ; nous avons de plus en plus peur de perdre ce que nous avons et nous sommes de plus en plus frustrés de ne pas posséder -ou être- ce que le monde nous vend.

 

Posséder, Savoir, Faire, ne sont rien si au fond ils ne sont pas alimentés par une belle âme et non pas par une sombre et sournoise ambition qui n'est , finalement, qu'une réponse à des besoins sans fins.

 

La chute d'Adam est dans le conditionnement de la matière comme unique but et unique moteur de l'humain.

La conscience de cette chute nous laisse cependant entrevoir , comme une chance ou une grande espérance, l'immensité du champ du possible.

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 11:47

 

 

P1020728

Souvent je dis que cette Vie est une  trêve entre deux période de chaos.
Adam par son pêché a précipité le Monde dans le matériel donc je me trompe peut-être, cette vie n'est pas une trêve entre deux chaos mais un chaos , une parenthèse sombre dans une éternité de paix.
Ce chaos se vit tous les jours, cette chute d'Adam se vit par notre entêtement, notre orgueil, notre cupidité, nos valeurs égoïstes.
Cette chute dans la matière résulte de nos vérités brandies comme étendards de la Réalité qui , hors d'elle, ni rien ni personne n'existe.
Nous sommes à l'étroit dans ce corps , nos sommes à l'étroit sur cette terre.
Nous nous heurtons constamment aux exigences légitimes de l'existence et, plus sournoises, à celle des autres.
Nous sommes à l'étroit parce qu'il faut toujours répondre aux autres , se justifier, suivre, sous peine d'être exclu d'un groupe, d'une communauté qui s'érige quelques fois sous la houlette d'avides gourous ou prétendus chefs de file.
Obéissant à la peur de la solitude, nous fonçons tête baissée vers d'inexplicable mouvements qui ne nous appartiennent  pas et qui donnent le change.
Aujourd'hui des centaines de gens meurent au nom d'idéaux, de religions, de différences. Le chaos que nous impose les ultras et les haineux de tout bord. Ils sont ,et demeurent en premier lieu ,l'histoire de leur propre chute. Le groupe ensuite entraîne par réaction les autres, nous, vous, par peur, par ignorance, par cupidité.
Le phénomène de groupe est un accélérateur de chute et non un réconfort intellectuel, politique ou spirituel. Il ne fait que répondre à une peur humaine de la solitude et le peur de ne pas exister dans l'immense marée humaine. L'envie de sortir du lot en ressemblant aux autres.
Les autres sont une nécessité , mais pas une pesanteur.
Leurs chutes sont leurs histoires, laissons-les à leurs propres chaos. Il n'y a de rédemption que dans la lumière qui se développe à l'intérieur de soi, loin du bruit et de l'agitation. Et surtout loin des bruyants et des agités qui réclament sans cesse des héros ou des martyrs pour ne servir que leurs propres causes.

Je crois à l'humain mais pas à l'Humanité. Je crois en chacun de nous mais je me fais peu d'illusion sur la notion de groupe. Je crois que la rédemption est une histoire personnelle et que la chute est une histoire collective.
Et pourtant, l'homme crée la société, et la société façonne l'individu.

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 12:44

 

images-copie-3

 

 

C'est sympa d'aller au cathé'
C'est bien d'aller à la messe le dimanche
C'est marrant d'aller à la Manif' pour tous
C'est rigolo de scander des slogans homophobe
C'est logique de voter extrême droite
C'EST FACILE D'OUBLIER LE MESSAGE D'AMOUR UNIVERSEL DU CHRIST !

 

 


Le combat se termine et c'est tant mieux. Mais j'en reste profondément affecté par toute la haine qui a battue le pavé ces dernières semaines.
De ce combat il restera trois chantiers à commencer :

1/ la réconciliation entre les catholiques et les français.
Pour ma part, on  m'a  appris à ne pas haïr mon prochain, donc je ne déteste pas les manifestants, mais il faudra attendre longtemps avant que je participe à un office....

2/ une reformulation de la démocratie pour que les lois ne soient plus votées à la majorité mais décidées à l'unanimité sur un fond commun

3/ une reformulation de la contestation pour la société ne soit pas manipulée par les extrêmes et les ultras.

Avez-vous remarqué que tout mouvement finissant par -isme divise les citoyens, crée des camps, au lieu de rassembler et unir.
Isme et pas Isthme, car l'isthme ( tiens ça me rappelle un livre...) permet de relier deux bandes de terres et d'unir les humains de ces deux terres.
Mais ceci est peut-être un état de conscience que n'ont ni les religieux ni les politiciens.

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 13:32

 

images-copie-6On dit que la Création est un absolu, un aboutissement.

Et si le matériel était finalement qu'une chute, un mauvais sort qui serait attribué après une faute.....

Lecture de l'excellent livre sur LA REINCARNATION DES ETRES édité chez LA PIERRE PHILOSOPHALE....à suivre

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 12:41

A t-on besoin de son contraire pour apprécier ce que l'on a ?

Dimanche de Pâques, un prêtre, exalté, disait à la télé qu'il fallait " être crucifié pour ressusciter".

index-copie-1

A t-on besoin de connaître la souffrance pour savourer la rédemption ?

Si je ne suis pas conscient de la lumière qui émane de chaque être, de chaque chose, de chaque lieux, je pourrais expérimenter l'obscurité que rien n'y changerait  : je n'aurais pas le goût de la lumière.

Est-ce l'horreur des guerres ont mis fin à la barbarie ?

Est ce que les tragédies de l'humanité ont mis un terme aux mesquineries du quotidien ?

Si rien n'existe en moi, alors rien n'existera en dehors de moi. Le monde existe en fonction de ce que je suis. Il apporte du relief, de l'écho.

L'extérieur révèle mes angoisses comme mes espérances.

Mai je n'ai pas besoin de connaître la précarité pour apprécier ma sécurité.


Pour répondre à ce prêtre, sans doute sincère, la rédemption se vit par l'amour et uniquement par l'amour qui m'anime.

L'amour ouvre les champs du possible.

Et sans cette ouverture, contraire ou non, il n'y a aucune conscience de ce qui est.

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 11:47

 

Le serveur :

"- Vous êtes françis ?

Moi :

- Oui

Le serveur :

- J'aime la France, Paris....Votre président Sarkosy....Il vole les veilles dames riches , non ?, Chez au Portugal , les politiques; ils volent tout le monde !!!!! C'est Robin des Bois !!!"

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 17:16

 

 

P1020728

On se sent tout léger et ce qui nous motive nous transcende, un peu étourdi par l'air pur.

Mais voila, entre ce qui nous anime personnellement et ce que les autres vous renvoient , il y a un fossé.

Oui , parfois il y a des "retour" à la réalité parce qu'on peut, maladroitement faire du mal sans le savoir ou que nous n'arrivons pas à déchiffrer les attentes des autres. Et ce qui passe pour de l'indifférence est simplement une expression de soi mal exprimée.

Et ce retour des autres nous rend penaud

 

, comme incrédule face à une naïveté que l'on découvre avec honte.

Rien de ces chagrins qui forment , ne se consolent, mais avec le temps, ce qu'hier me renvoyait à un désarroi , aujourd'hui , exhumé, me rend méfiant.

 

J'aimerais avancer les paumes ouvertes

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens