Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2019 3 09 /01 /janvier /2019 12:11
Celui de nous deux qui part le premier... ( Vibration éditions)

Décrire l’intimité d’un être, ce n’est pas mettre le lecteur dans la tête ou dans le cœur d'un personnage. C’est placer l’écriture au centre des silences du héros , laisser aux lecteurs le soin de découvrir  ce qui est caché , ce que le personnage lui-même tait ou ne sait pas.

C’est l ’histoire d’un notable, trentenaire qui a repris l’étude notariale de ses parents et qui occupe l’appartement familial surnommé «  L’étuve ». Marié, un enfant, il s’ennuie. Il ne quitte pas sa femme et son confort non par lâcheté mais par paresse. Il a eu dans sa jeunesse, une Belle Histoire et une Inavouable. Un soir, en rentrant de l’école avec son fils, il retrouve Belle Histoire qui est revenue dans la Ville du Fleuve. Il va alors tenter de la reconquérir et peu à peu vont remonter les souvenirs d’Inavouable, et de nous amener à comprendre pourquoi ses souvenirs de jeunesse l’ont rendu paresseux de ses émotions.  

Construit comme un retour du désir, un retour du passé et tout son poids  qui pèse sur le présent, on retrace le parcours de cet homme taiseux mais complexé par une sensibilité à fleur de peau. Récit intimiste, presque indiscret , ce roman nous entraine dans une histoire en apnée où l’envie de se soustraire à a sa condition se heurte au devoir de rester. Et si « celui de nous deux qui part le premier » n’était celui qu’on croyait….

Partager cet article
Repost0

commentaires