Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 09:06
Il s'en va

Il restait là en silence sur le trottoir guettant ma réaction. Il m’avait parlé de sa nouvelle vie, de ce bouleversement de vie à deux. Il l’avait postulé comme on parle en hiver des vacances d’été, un projet floue mais qui maintient éveillé. Puis  , à force de regarder les autres, il pensait que c’était ça, la vie, qu’il y  avait un schéma à suivre, ou une piste à travers les broussailles et les pièges sur les  chemins escarpés. Et enfin, il fallait que ce soit une réalité, pour être comme les autres, pour avoir une direction, se référer ou se rattacher à un modèle , ne plus vivre à l’aveugle, tâtonnant entre ses incertitudes et les certitudes des autres. Il lui fallait un cap.

Je ne savais pas si je devais partager sa joie ou pleurer ma peine. J’avais mis trop de temps avant de me décider, puis j’avais renoncer préférant une amitié fragile qu’une déclaration dévastatrice. Attendait-il quelque chose de ma part ou ses silences étaient parfois mal interprétés, transformés par me envies de lui ?

Il repartait , le pas plein de bonne humeur, insouciant comme un collégien amoureux. Et moi je reprenais ma marche, plus lourde, plus pesante, gardant chaque mots de notre conversation , précautionneusement, pour les disséquer et débusquer une faille, une simple interstice qui pourrait devenir  un gouffre. Ma seule espérance de le retenir était de parier sur un échec.

L’amour est égoïste…

Partager cet article
Repost0

commentaires