Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2022 5 17 /06 /juin /2022 14:17
Fragments imaginaires discursifs en dix prises de tête (Part2)

Prise de tête 6
Pour créer, il faut détruire. Il faut se dépouiller, se mettre à nu pour vivre et non reproduire sans cesse un schéma qui nous endort dans un confort quotidien. Lobotomisé, robotisé, nous répétons à l’infinie notre représentation dont nous connaissons par cœur le texte.
Se sentir vivant, c’est vivre l’instant d’un moment qui nous sort de notre léthargie

Prise de tête 7
L’Amour peut-il nous sauver ? Aimer c’est vivre quelque chose d’unique. Et pourtant, très souvent, il s’apparente à un attachement maladif qui rend plus malheureux qu’heureux. Je m’attache à un sentiment et je cherche à le perdurer. Hélas, quand la réalité me rattrape, je constate amèrement que je ne souhaitai en fait que vivre un souvenir d‘une manière durable.

Prise de tête 8
Aimer ne devrait jamais ressembler à de la possession. Être avec l’être aimé ne devrait jamais être associé à une représentation sociale ou une promotion purement personnelle. On ne tient pas la main de l’autre pour le retenir prisonnier.
Aimer c’est tout sauf être en sécurité.

Prise de tête 9
Personne ne peut me sauver : ni l’être aimé, ni une religion, ni l’admiration pour un home politique. Si je pense que je vais trouver des solutions dans une croyance, alors je serai cette croyance mais je ne serai pas moi. Les adeptes s’aveuglent en cherchant perpétuellement des arguments pour se convaincre qu’ils sont dans le vrai et finissent toujours par nous exaspérer.

Prise de tête 10
Dans tout ce bordel, que restera-t-il de moi au juste ? Noyé dans la masse, je tente désespérément de sortir du lot démontrer que j’existe. Mais existerais-je encore après ma mort ? Savoir que nous sommes, donne -t-il droit à la postérité ?

Dans cette course du Monde, saura-t-on un jour ce qu’on fout là et pourquoi ?

Partager cet article
Repost0

commentaires