Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2022 4 17 /11 /novembre /2022 15:51
Y'aura t-il de la pénurie de pénuries dans les JT à Noël ?

Depuis septembre, avec une mine presque réjouie de nous faire peur ou de tomber dans une psychose qui alimenterait leur propre JT, les journalistes listent les pénuries avec cette inquiétude : allons-nous survivre à un Noël qui s’annonce dans le dénuement le plus total, bref, allons-nous nous retrouver aussi nu que le petit Jésus dans la crèche….

Je me demande quelle est la motivation d’une telle démarche, quel est l’intérêt de faire peur aux français . Naïvement je pensais que les chaînes de télé se devaient de proposer des cerveaux disponibles pour vendre des espaces de publicité. Peut-être qu’à force d’inonder les ondes de programmes spectacles, ils ont fini par nous décérébrer . Donc en l’absence d’intelligence, reste l’instinct, la peur irrationnelle  en fait partie. A défaut de parler à nos intelligences, l’hystérie journalistique s’adresse à nos peurs.
Avoir peur suscite l’instinct de survie, le téléspectateur , bien calé dans son sofa, chauffage à 19° (selon les recommandations officielles pour sauver la planète ou ne pas abuser de nos ressources énergétiques ou par soucis de ne pas ramollir nos muscles et voir fondre notre compte en banque), se rassure paradoxalement dans une situation anxiogène car il arrive à surmonter les obstacles et trouve dans son supermarché les produits qui sont ou seront introuvables. La peur révèle le super héros qui sommeille en nous ( n’exagérons pas trop quand même : trouver des bonnes affaires dans un supermarché n’est en rien un acte de bravoure. J’dis ça , j’dis rien).

Autre explication : la catharsis. Faut pas croire, je JT est un outil thérapeutique : par la diffusion de la peur, le quidam  extériorise ses émotions et postule des solutions . L’ennemie ne serait donc pas la peur en elle-même, mais la léthargie qui prend naissance dans le confort. Mais je ne suis pas certain que dans les rédactions, on va aussi loin dans la réflexion.

Ce qui est à craindre désormais,  c’est la pénurie de sujets sur les pénuries. Que vont devenir nos JT sans mauvaises nouvelles ? Et nous, qu’allons nous devenir sans reportages anxiogènes ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens