Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 06:21
Carte postale des Evarras

Une année mes parents prennent une location dans une ferme dans les Alpes : Les Evarras. Trente habitants et 150 vaches l’hiver.

Un hameau de 20 maisons, on en fait vite le tour, et dans ce tour minuscule, on arrive à avoir une bande de copain qui va compter jusqu’à au moins 5 personnes : Faby ; Nathalie ; les frères Dorche, sans compter ceux qui vont descendre du patelin voisin.

-Vas-y toi en premier ….

Nous rentrons très tard un soir, nous sommes montés jusqu’au village plus en haut. Au Noyer, il y a un bar avec un juke box et des jeunes ; Béa, Gaëlle, Loule, Colignon… sans compter les camps d’ados itinérants.

Pour aller au Noyer, il faut passer par le virage en épingle, juste à côté de la Ferme des Payan. Faut surtout pas se faire repérer par les chiens de la ferme ; il y a aussi un petit bois à franchir.

Ce soir-là, nous sommes allés jusqu’au café, sans la permission de nos parents. Et c’est donc à moi, le garçon aîné de la tribu, à ouvrir en silence la porte de la location.

Ce que nous pouvons être naïf sur le sommeil de nos parents…. Je dois à cette aventure un certain goût prononcé au martyr : recevoir des gifles pour les autres et ne pas se plaindre.

Avec cette bande, on va tout faire : les bals des villages, camper aux portes du Massif des Ecrins, le ciné de Saint Bonnet où cet été-là on projetait Subway, ma première boite ( nommé Okulus ou quelque chose de ce mauvais goût là) , des balades et même , aider avant l’orage le ramassage des foins qu’Yvan, que Bacchus ait pitié de lui, n’arrivait plus à monter sur sa remorque. Faut dire que par temps orageux il fait lourd et qu’il faut bien se déshydrater et Yvan , pour se déshydrater, n’a pas attendu le plan canicule de nos énarques.

Certaines amitiés vont survivre au temps : ma sœur est toujours en contact avec certains et ce n’est pas rare de les entendre via Facebook, rire des sorties et écouter sur YouTube : Commanchero ou Tarzan Boy's…. Elle cultive l’art de l’amitié, qui est en vérité très simple : ne pas oublier les autres….

Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens