Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 12:56

P1020728J'ai perdu un ami Facebook

Je l'ai rayé de mes contacts, et pourtant , cela faisait bien vingt ans qu'on se connaissait et que l'on s’appréciait. Mais , voilà, Facebook est passé par là.
Je l'ai rayé et averti de cet acte abjecte de ma part, parce que j'en avais assez de recevoir les articles partagés relayés par cet ami.
Je le dis une dernière fois : les pseudo lettres au Président de la Républiques ou les larmoyantes pleurnicheries pathétiques contre le mariage gay sont écrits non pas par des gens ordinaires mais par des lobbyistes.

Les "lettres à M. Le Président" des veilles dames ( c'est bien les vieux, ça fait "sages" ) ou des enfants ( c'est mignons les enfants et c'est innocents, ça posent des questions simples, tellement simples...) ou de ce paysan qui serait venu à la capitale manifester avec un coq ( c'est drôle les paysans et puis c'est si proches de la nature, c'est plein de bon sens..).
Mais le pompon, c'est ce brave élève militaire, qui profite d'une permission pour aller à Paris se recueillir sur la Tombe du Soldat Inconnu et qui se retrouve , oh surprise , sur la manif. Il est outré de voir les CRS chercher de pauvres enfants etc etc..
Avant les soldats en Perm' allaient soit dans le Marais ou à Pigalle suivant leurs orientations  et ils n'étaient pas si sensibles , surtout élève officier, s’ils souhaitaient aller en opération, hors France ; là où la loi n’est pas toujours respectée.

J'en ai assez de ces soi-disant lettres qui font rire un camp et pas l'autre ou que l'on pense suffisamment intelligentes pour convaincre l'autre. Elle sont tout sauf intelligentes !
Parce que voyez-vous, relayer l'innocence de l'enfant ou le bon sens du paysan ou l'intégrité de ce brave  élève officier, ne vous rend pas innocent, plein de bon sens et intègre. Vous relayez seulement une frustration , vous pensez être victime et c'est seulement cela qui vous intéresse : être considéré sans avoir conscience de faire des victime.
Relayer ces articles, bien écrits au demeurant, maintient une tension jusqu'à la rupture. Vous cherchez alors dans la rupture avec l'autre le statut de victime qui vous donnera la légitimité de relayer vos articles. Aucune conscience de vos actes ne vient titiller votre conscience, seul compte ce que vous ressentez au mépris même de "faire aux autres ce que vous n'aimeriez pas qu'on vous fasses".
 Ce qu'il y a de pratique dans le statut de victime, c'est que l'on attend tout de l'extérieur  et que l'on a rien à donner, se faire passer pour victime frise le statut de l'égoïsme. Être victime ne dispense pas d'être intelligent, et les véritables victimes ( celles des guerres, de atrocités..), elles, souvent , très souvent , n'alimentent pas les tensions pour en avoir suffisamment éprouvées les conséquences.
Jean Jaurès , de mémoire, disait que" le véritable démocrate est celui qui se place au-dessus des huée de la foule" , le véritable démocrate est peut-e
être aujourd'hui, celui qui se placera au-delà de Facebook.

Je rassure mon ami, l'affection que nous nous nous protons aura raison de la tension actuelle. Mais en attendant, je ne reçois plus ses articles et ça fait du bien où ça ne passe plus.
PS :
Pour terminer, je suis allé chercher mon ami chez son coiffeur samedi. Le petit ami du coiffeur était dans le salon et montrait avec fierté son petit neveu (1 mois) aux clients. Arrive Madeleine. Madeleine a 100 ans (et toute sa tête), passe la porte du salon, regarde le coiffeur, puis son ami, et lance à voix haute : félicitations !


Partager cet article

Repost 0
Published by taotesqui.over-blog.com - dans Chroniques du Tao
commenter cet article

commentaires

Présentation

Profil

  • taotesqui.over-blog.com
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...
  • C'est dans la profondeur du quotidien que l'on découvre l'extraordinaire c'est en partant de cette citation que je vous propose de m'accompagner sur un chemin...

Recherche

Liens